Informatique professionnelle


L'ordinateur est à l'évidence une machine à part. C'est un organisateur polyvalent et interactif. Longtemps qualifiée de "cerveau électronique", cette machine à "penser" entretient un rapport privilégié avec nos activités mentales. Comme son nom français l'indique, c'est d'abord, comme notre cerveau, une machine à ordonner des informations. Il est polyvalent car il peut effectuer :

• des calculs
• corriger des textes
• afficher ou transformer des images
• synthétiser la parole
• commander d'autres machines, à commencer par l'imprimante qu'on lui adjoint très souvent.
Dans ses usages personnels les plus courants, et en particulier dans les usages qu'en font les enfants, l'ordinateur n'a guère une fonction de production matérielle. On ne "fait" pratiquement rien "avec" l'ordinateur, on "fait de l'ordinateur". L'usage privé de cette machine est largement centré sur l'interaction avec elle et les logiciels auxquels elle prête vie.
Polyvalent et interactif, porteur d'un univers logiciel inépuisable, l'ordinateur est susceptible de constituer, pour tous les enfants et adolescents, un instrument d'appropriation culturelle, rapide et efficace, une fenêtre ouverte pour eux sur notre monde.
Sur ordinateur, tous les matériaux culturels, textes, nombres, images, vidéos, sons, graphiques, objets modélisés en 3D, sont à la fois immédiatement accessible et immédiatement modifiables.
A travers les outils, jeux et les bases documentaires qu'il propose, l'ordinateur faciliterait l'ensemble des apprentissages culturels que tout enfant doit réaliser pour grandir. Cet intérêt éducatif de l'ordinateur a déjà été souvent souligné.
Après s'être imposé comme instrument de travail privilégié dans de multiples activités professionnelles, l'ordinateur personnel devient peu à peu un instrument au service du travail scolaire des enfants et adolescents. Sa polyvalence et son ergonomie semblent susceptibles de l'imposer à terme comme le nouveau cartable des écoliers, des collégiens et des lycéens.
D'autre part, il met à la portée de tout enfant un atelier d'imprimerie d'usage simple et pourtant d'une richesse qui aurait fait rêver les artisans imprimeurs d'autrefois.
Cependant si l'institution nous demande d'utiliser ce support, cette médiation, nous devons tout de même nous interroger sur ce qu'il apporte…
Déjà "expérientiel" à l'IA 89. Des élèves du second degré transporte leurs livres scolaires sous forme informatique…POWER BOOK Livre électronique

Pour plus d'information, lire ouvrages d'Eric BRUILLARD (Maître de conférence Enseignant à la Fac et à l'IUFM de Rouen où il est enseignant chercheur de l'Équipe TICE.

• Les machines à enseigner. Hermès science publication
Le livre électronique. Hermès science publication
L'informatique et ses usages dans l'éducation. PUF

Eric Bruillard nous amène à une réflexion importante sur ce que va modifier ou pas modifier l'ordinateur à, et, pour l'école.
Jusqu'à maintenant peu de logiciels amène quelque chose de nouveau. Et lorsqu'il nous présente les ADIBOU, GALSWIN et autres logiciels du même type sans les nommer, il annonce qu'il ne change pas tellement des manuels si ce n'est l'interactivité, ce qui n'est pas négligeable mais du point de vue didactique quel changement ?
Sur ces mêmes logiciels, le comportement des enfants ne seraient pas plus efficient !!! Ce qui devrait nous amener à nous interroger sur l'intérêt pédagogique, l'utilisation de tel logiciel qui ont le mérite d'exister. Logiciels éducatifs pour la maison ? Attention au pseudo-apprentissage par conditionnement ?
A chaque fois que l'on utilise un logiciel pédagogique nous devons en analyser l'intérêt en étant au clair sur les modèles théoriques sous-jacents. Être toujours vigilant si le logiciel rend le sujet acteur de ce qu'il fait sinon la réussite est-elle celle de l'élève ou celle du logiciel ?

D'autre part, les propos de J.Luc Rinaudot dans sa thèse en sciences de l'éducation sur la place accordée à l'outil informatique dans la pratique professionnelle des enseignants nous invite encore à réinterroger la place de l'ordinateur dans la pédagogie, sachant que l'ordinateur est un outil de médiation mais le médiateur doit toujours rester l'adulte présent et aidant (Cf. H. Garrel et D. Calin).

Des questions à soulever dans l'utilisation de l'outil dans le cadre professionnel de l'enseignant :
Un outil professionnel peut-il être un outil pédagogique ?
Le plaisir de l'œil n'est il pas plaisir minime ! N'est-il pas essentiel au plaisir de lire ?
Les nouvelles technologies sont-elles un moyen d'avancer sur la réflexion des stratégies et mode de pensée mis en œuvre ?

Quand on utilise l'outil informatique et plus particulièrement des logiciels, une question simple mais décisive doit être garder en mémoire :
Qu'apporte l'outil informatique qui ne soit pas jouable sans lui ?

Pour complément d'informations, voir aussi
Article de Malika Alouani : Pensées magiques et TUIC
Article de Philippe Meirieu : Pédagogie numérique

 

Logiciels pédagogiques



Tous droits réservés. Michel Vinais



© Copyright 2007-2018 https://vinais-marignac.fr